Trophées de chasse

On fait tous des listes. La liste des choses à faire, la liste des petits moments de bonheur, la liste des courses, la liste des vêtements à mettre dans sa valise, la liste des personnes à qui écrire une carte… Et ben moi, j’ai aussi la liste des mecs avec qui j’ai couché! Bouh c’est moche! Oui vous pouvez le dire! Alors je vous arrête tout de suite, je ne tiens pas cette liste parce qu’il y en a tellement que sinon je ne m’en rappelle pas. Non, non je peux tous vous les citer et ça ne prendra pas longtemps : elle commence par Alexis, suivi de Pierre… Eh oh, vous croyez vraiment que je vais vous la donner?!

Mais comment j’ai pu en arriver là? Remontons bien 10 ans en arrière. A l’époque où avec ma super-copine-on-se-séparera-jamais-promis on se racontait tout de notre vie sexuelle, on s’est mis à écrire dans un cahier les prénoms des garçons avec qui on pouvait s’amuser à touche-pipi. Chaque prénom agrémenté des petites initiales de ce qui avait pu se passer entre nous. La Classe Internationale, je vous l’accorde! Mais bon quand on est jeune et qu’on découvre la vie, on fait parfois des trucs bizarres…

Et puis il y a quelques mois, on est retombées sur ce cahier. En le relisant, il y a des choses qu’on n’a pas vraiment comprises, des prénoms qu’on ne resituait pas vraiment, mais aussi des souvenirs qui nous sont revenus… Dans ce moment de délire on a décidé de mettre à jour cette liste. Certes, on l’a un peu simplifiée en y indiquant seulement les mecs avec qui on avait pu coucher, mais on l’a complétée consciencieusement, l’une aidant l’autre à n’en oublier aucun ! Et voilà comment je me retrouve aujourd’hui avec une telle liste.

Alors cette liste m’a beaucoup fait rire, en plus j’étais à +1 par rapport à ma copine, donc trop fière 😉 Sauf que quelques mois après, cette liste j’y repense et je me dis que je n’ai pas trop envie qu’elle se rallonge. Les histoires de coucheries de célibataire, ce n’est pas désagréable, je ne vais pas cracher dessus, mais bon si je pouvais éviter de rajouter trop de prénoms sur ce cahier, ça ne me dérangerait pas du tout. Moi, les stats et les scores à battre dans ce domaine, ce n’est pas franchement mon truc…

Bon aller je vous rassure, je ne vais pas me transformer en bonne sœur, et bien évidemment je vais continuer à alimenter mon blog avec mes rencontres désatreuses et par la force des choses compléter ma liste 😉

29 juin 2012. Étiquettes : , . Révélation Scoop Scandale SEXE!. 8 commentaires.

Avoir 30 ans

 

Avoir 30 ans c’est :

• Avoir passé 30 années à se forger un caractère et être la super nana qu’on est aujourd’hui.

• Etre indépendante, faire ce qu’on veut quand on en a envie.

• Avoir connu le Club Dorothée, le Minitel, les Boys Band, le Loft, les bombers Schott et plein d’autres trucs que tous ces petits jeunes ne connaissent pas.

• Obtenir enfin une journée où il fait 30°C.

• L’occasion de faire une super fête et de s’acheter une belle robe pour briller toute la soirée.

• Pouvoir faire une bonne grasse mat’ pour s’en remettre : pas de cours à réviser, pas d’enfants à s’occuper, juste soi à cocooner.

Mais c’est aussi :

• Avoir la même dizaine que Ryan

• Pouvoir enfin espérer tomber sur un homme mûr (on peut s’imaginer qu’à 30 ans il est enfin mature)

• Atteindre son épanouissement sexuel, alors si déjà avant c’était bien ça laisse espérer de belles nuits torrides 😉

Et puis 30 ans c’est encore super jeune, de nombreuses années devant soi, beaucoup de belles choses à vivre :

Joyeux anniversaire Sophie!

 

28 juin 2012. Étiquettes : , . Divers. 7 commentaires.

Date limite de consommation

Ah les soldes, tous ces -30% et -50% affichés, cette sensation de ne faire que des bonnes affaires… La meilleure façon de claquer son fric sans réfléchir. Qui plus est, quand tu as des petites boutiques sympas à coté du boulot et que tu n’as qu’une heure de pause le midi pour en profiter.

Bref, comme à chaque fois je me suis prise au jeu et j’ai trouvé en moins de deux des petits trucs tout mignons, assez court, plein de couleur et de brillants.

De retour devant mon PC, ma salade pates/surimi entre les mains, c’est alors que surgit à l’intérieure de ma tête une série de questions plutôt désagréables : ne suis-je pas trop vieille pour porter ce pantalon à fil doré ? Ou cette jupe si courte avec ses sequins ? Ou encore ce short jaune vraiment jaune ? Et même cette tunique avec ce gros dessin devant ? (ça s’arrête là parce que je n’en ai pas acheté plus !)

Ben oui n’y a-t-il pas un âge pour porter des minijupes et des couleurs pétantes ? Et un autre pour rallonger les jupes et atténuer les couleurs ?

N’ai-je pas tendance à me voir plus jeune que je ne le suis ? Oh là là Panique à bord! Toute ma vie est remise en question là!

Oui peut-être… mais non ! Je me sens encore bien dans ce genre de vêtements, alors j’en profite. Oui c’est sur il faudra quand même qu’à 60 ans j’ai arrêté le rose Barbie, mais bon là je n’en ai que 28. Je sais encore ce que je peux mettre pour aller bosser et ce que je dois garder pour le weekend et les vacances (enfin j’espère).

D’ailleurs si j’arrive à me trouver un joli slim bleu électrique, je serai trop contente !!! Et pusi j’ai trop hâte de le porter ces nouvelles fringues!

Superficialité quand tu nous tiens 😉

27 juin 2012. Étiquettes : , , , . L'ancéphalogramme plat c'est pas pour aujourd'hui!. 6 commentaires.

Page suivante »