Fière de moi!

 Le jour où je me suis retrouvée célibataire, j’ai décidé que je ne me laisserai pas abattre. Au contraire, c’était l’occasion pour moi, de me prouver que j’étais capable de relever des défis qui me paraissaient impossibles auparavant. C’est comme ça que j’ai décidé de me mettre au footing et de courir les 20km de Paris. Objectif : arriver au bout, et dans l’idéal en moins de 2h15.

6 mois après, me voilà parmi 23000 autres coureurs sur la ligne de départ, à côté de la Tour Eiffel qui avait disparu sous les nuages. Oui parce qu’hier la météo avait décidé que mon défi serait trop simple s’il n’y avait pas un peu, voire beaucoup, de pluie tout au long du parcours.

En parlant du parcours, les 20 kilomètres étaient répartis entre une petite moitié dans le Bois de Boulogne et le reste sur les quais de seine en plein Paris centre, pour une arrivée aux pieds de la dame de fer.

Km 0 : sur le pont d’Iéna. Il y a tellement de monde que je ne vois rien, même pas la ligne de départ. Les premiers participants sont partis depuis quelques minutes déjà, la foule avance devant moi, et en moins de deux je franchis la ligne et commence à courir.

Km 1 : difficile de trouver mon rythme, il y a vraiment beaucoup de monde, ça monte pas mal. La musique sur les oreilles j’essaye de me concentrer un peu, il faut que je trouve mon souffle et tout ira bien. Je crois bien qu’à ce moment j’étais un peu stressée 🙂

Km 2 : un peu plus d’espace, on entre dans le bois. Je cours à un bon rythme, je sais que si je le garde, et même si je ralentis un peu à la fin je serai dans mon objectif temps.

Km 6 : mon père est là, il me rejoint, il a décidé de faire quelques kilomètres avec moi (finalement il a fait tout le reste de la course!). Ca me fait plaisir, on échange quelques mots et je le mets à ma vitesse.

Km 8 : je suis trempée de la tête aux pieds, mais ça ne me dérange pas vraiment. Je n’ai pas froid et je suis dans mon monde.

Km 11 : la fin du bois de Boulogne, je vois enfin la Seine, et pour moi en préparant la course je m’étais dit que ça serait plus agréable de voir Paris qu’un bois. Du coup j’étais contente !

Km 15 : dernier ravitaillement, je me suis jetée sur les quartiers d’orange, mon corps en avait besoin ! En plus à l’entrainement je n’avais jamais fait plus que 15 kilomètres, je ne savais donc pas à quoi m’attendre.

Km 17 : traversée de la Seine, pour prendre les quais dans l’autre sens, la fin se rapprochait, et mon temps était toujours bon. Ma bavarde de copine était là pour m’encourager (et me filmer). Je dois dire que ça ma fait chaud au cœur.

Km 18 : c’est là que c’est devenu difficile. Alors que jusqu’à maintenant je n’avais pas senti mon corps, des douleurs ont commencé à apparaitre dans mes jambes, du coup mon mental en a pris un coup. Mais je voulais tenir, je voulais y arriver, je n’arrêtais pas de dire tout haut « Aller! Aller! Aller! ». Mon père m’a beaucoup parlé, mais je suis incapable de vous dire ce qu’il a pu me raconter 😉

Km 19 : le dernier! Une dernière petite cote pour remonter sur la route. Ouh comme j’ai râlé en la montant!!! La tour Eiffel était là, pas loin, la ligne d’arrivée aussi. Passage devant les photographes, j’ai tenté un sourire mais à mon avis ce n’est pas cette photo que je mettrai dans mon book!

Km 20 : l’arrivée ENFIN!

Honnêtement je ne me suis pas rendu compte que ça y’est c’était fini. J’ai réussi à lever les bras. Mais quand je me suis arrêtée j’ai senti un grand frisson parcourir tout mon corps. Je ne sentais plus mes jambes, mon cerveau était sur off. J’étais ailleurs, je ne sais pas où. Dans le loin j’ai entendu qu’on m’appelait, c’était ma meilleure amie, vêtue d’un tutu rose et d’un t-shirt à mon effigie! J’étais contente de la voir, j’ai réussis à lui dire mon temps. Elle m’a aussi dit que j’avais une sale tête 🙂

Et mon temps, parlons-en : 2 heures 4 minutes et 16 secondes!!! Autant dire que mon objectif personnel était plus qu’atteint!

De retour chez moi, après une bonne douche chaude, j’ai passé l’après-midi à manger/dormir/manger/dormir/manger/regarder la télé… Ce matin le réveil a été difficile, je me sentais lessivée complètement vidée. Mais je suis fière d’avoir atteint cet objectif! Un défi de relevé! J’en étais capable je le savais, mais je voulais me le prouver 🙂

Du coup mes douleurs ne sont pas passées mais les inscriptions pour le semi-marathon en mars ont débuté ce matin, et ça y’est j’ai re-signé pour l’aventure 🙂

Publicités

15 octobre 2012. Étiquettes : , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?.

21 commentaires

  1. blogdemissbavarde replied:

    et tu as bien raison, tu t’es inscrite en 2h ou 2h10 ? parce que là y a des sas, de la zic le long du parcours, des ravitaillements complets et des côtes en veux tu en voilà qui te flinguent les gambettes mais le parcours est chouette… à voir si je vais signer…

    • steph189 replied:

      en 2h! je me dis que d’ici mars j’ai le temps de progresser 🙂
      j’espère que tu vas pouvoir signer!!!

  2. DarkGally replied:

    T’es forte, j’étais sûre que tu en étais capable ! Et t’as vraiment raison d’être fière car ce n’est pas à la portée de n’importe qui !

  3. shuteu replied:

    Très belle perf 🙂 surtout avec ce temps de chien.
    A défaut de pouvoir courir, tiens moi au courant pour venir t’encourager la prochaine fois 🙂

    • steph189 replied:

      tu vas pouvoir t’y remettre, t’inquiète. Sinon la prochaine c’est le 3 mars 🙂

  4. LilyRose replied:

    Félicitations!!Je suis…admirative!!
    Ca donne envie de s’y mettre!!Alors le marathon c’est pas pour demain mais je crois que je vais ressortir les baskets! 😉

    • steph189 replied:

      je ne peux que t’encourager, moi c’est en lisant l’article d’une blogueuse que j’ai décidé de me mettre à courir!

  5. Emilie Sunny replied:

    Encore bravo! sincèrement je t’admire!!!!

    • steph189 replied:

      toi qui cours, faut que tu viennes faire une course avec moi (et la missbavarde si elle s’y remet)

  6. Kate replied:

    Bravo! quel courage!

  7. lheureuseimparfaite replied:

    une vraie championne !! et quelle détermination, j’m ♥ ♥ ♥

  8. Ophélie Feedback Baby replied:

    c’est beau ce que tu as fait ! bravo !
    * de la part d’une célibataire qui est restée 3 ans et demi à pédaler sans homme et qui en est maxi fière *

    • steph189 replied:

      félicitation aussi! (et si je comprends bien, c’est fini tu es avec qq’un?)

      • Ophélie Feedback Baby replied:

        Alors oui et non 😀 comme on dit sur FB en statut « c’est compliqué » LOL disons que j’ai une relation comme j’en voulais une : totale liberté de mes mouvements et de mes projets, puisque cet homme-là est globe-trotter ! (on a un métier qui fait voyager, en même temps…) Donc quand il n’est pas en vadrouille à Montréal, il est en Californie (normal). Je garde donc mon sacro-saint rythme de célibataire (comme on y prend goût ! et comme dans ton billet, on relève bien plus de défis seule que portée par un mâle) et je le vois quand il rentre de ses pérégrinations une fois tous les… heu, mois ? Pour l’instant, ça m’va, j’ai arrêté les recherches intempestives d’Homme-idéal, ça repose… Et si ça ne marche pas avec le globe-trotter (eh oui…), ben.. c’en sera un autre ! Maintenant, je sais juste que les mecs biens existent et c’était pas d’la tarte d’en être sûre ! =)

      • steph189 replied:

        c’est pas mal ce genre de relation… enfin moi la distance j’ai parfois du mal à gérer, par contre j’aime beaucoup ta dernière phrase, ça donne de l’espoir!

      • feedbackbaby replied:

        🙂 ils sont là ! c’est juste qu’ils sont juste super bien planqués, les bougres !

  9. Sushilapire replied:

    Je suis vraiment fière de toi…En même temps je suis sans surprise quant au fait que tu ai relevé ton défi, t’es une WarriOr j’te dit..
    Plein de BiZzZzzOoOOOOo bien mérités!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :