Et toi t’es famille?

 Il y a quelques années je vous aurais répondu NON. Ma famille je ne la voyais que très peu, on ne s’appelait quasiment jamais, et je ne racontais ma vie qu’à mes amis. En plus je suis d’une famille où on n’exprime pas nos sentiments ou nos émotions, alors parfois j’avais cette sensation que finalement ils ne tenaient pas vraiment à moi…

Mais aujourd’hui, je me rends compte que les choses ont bien changé. J’ai besoin de voir ma famille régulièrement, ce sont des proches que, certes je n’ai pas choisi à la base, mais que j’ai appris à apprécier (beaucoup même). Par exemple, j’ai plusieurs cousins du même âge que moi, mais qui ne correspondent pas vraiment au style de personne que je fréquente habituellement, et pourtant j’aime les voir de temps en temps. Leurs différences avec moi m’apportent beaucoup.

Avec mon frère (le plus grands des 3 petits que j’ai (tu suis ?)) quand on était plus jeunes on ne se supportait pas. Aujourd’hui je lui raconte ma vie presque dans les moindres détails. D’ailleurs il a un avis de mec très tranché, et ça ne me fait plutôt avancer d’entendre ses remarques sur ma vie sentimentale! Bon ok on ne pourrait pas revivre ensemble, nos engueulades d’avant reviendraient à toute vitesse! Mais aujourd’hui on a trouvé notre équilibre.

Et puis parfois il y a des épreuves moments dans la vie qui font qu’on a besoin d’un parent pour nous soutenir. J’ai beau avoir 29 ans je suis toujours la petite fille de mon papa, et son avis compte beaucoup pour moi. Malheureusement son avis il a un peu de mal à l’exprimer 😉 mais je fais avec. Notre relation a déjà beaucoup évolué. Remarque ce n’est pas très difficile vu qu’on partait de quasiment zéro échange par an. Maintenant on se voit ou s’appelle au moins 1 fois par mois! Ca pourra paraitre très peu pour certains je peux vous dire que pour moi c’est beaucoup.

Et quand je me vois lui dire que j’ai envie de le rejoindre pour un weekend pendant qu’il sera en vacances dans notre chère Corrèze profonde (parisienne ascendante campagnarde), où quand j’invite frangins et cousins à une petite bouffe sympa chez moi, je me dis que tout à bien changé et qu’aujourd’hui je peux le dire : je suis famille! Même si c’est à ma façon et avec ma famille d’handicapés des sentiments 🙂

Publicités

22 octobre 2012. Étiquettes : , . Divers.

11 commentaires

  1. blogdemissbavarde replied:

    l’important est d’avoir sa famille, qu’elle soit nombreuse ou pas d’ailleurs… pour vivre loin de la mienne, je ne m’en porte pas plus mal la plupart du temps mais j’aimerais voir ma merveille plus souvent… et c’est pour ça que mes cousinades mensuelles sont importantes !! et puis en vieillissant je crois que nos rapports avec les frères/soeurs évoluent et tant mieux 🙂

  2. William replied:

    J »ai vécu à peu près la même chose (un raz-le-bol++) à tel point que je me suis cassé à 200kms (enfin bien obligé j’étais en affectation militaire) mais j’ai bien tout fait pour aussi :p
    Puis je suis revenu sur Paris, et reparti vivre seul dans mon appart.
    Je me suis rapproché de ma famille par la force des choses à cause de la mort de mon père, donc à ce moment là étant le seul garçon de la famille je me suis senti obligé d’être présent. Je suis le seul à posséder le permis de conduire et à savoir un peu bricoler (non je ne suis pas misogyne !!!) donc bon filer un coup de main même si ma mère à une fierté mal placée je lui doit au minimum ça (je lui doit la vie après tout).

    J’ai également une soeur qui a 2 ans de moins que moi (donc 31 ans) et que ne j’ai découvert que depuis ces événements tragiques. Pour ainsi dire on ne se parlait pas avant depuis quasiment notre naissance et depuis ça elle m’appelle, on se voit etc.. Gros changement… prise de conscience de part et d’autre ? Je ne sais pas ; peut-être a-t-on grandit tout simplement.

    Quoiqu’il en soit je suis heureux de les avoir aujourd’hui près de moi même si on ne s’est pas toujours compris et n’avons pas toujours eu la force ou le courage de mettre les choses à plat.

    Eh, et puis je suis qu’un mec après tout :p

    • steph189 replied:

      les épreuves qu’on subit changent beaucoup de choses. Ton histoire est un exemple flagrant.
      merci en tout cas pour ton comm 🙂

  3. DarkGally replied:

    Je ne suis pas famille. Ou c’est ma famille qui n’est pas moi. Au final j’ai coupé les ponts après pratiquement tout le monde (sauf ma mère). Je préfère fuir les relations toxiques, lien du sang ou pas. Parfois faut scier quelques branches pour que l’arbre vive.

    • steph189 replied:

      Après il ne faut pas regretter de l’avoir fait c’est tout, mais je te comprends

  4. shuteu replied:

    Très bon sujet Steph, j’aurais beaucoup à dire sur le sujet.
    Montons un groupe des familles d’handicapés sentimentaux 😉

    J’ai donc la même pathologie c’est à dire un manque affectif récurent de la part de mes parents. On va dire que j’en suis à ma troisième phase avec eux. La première, je n’avais pas conscience de ce manque et c’est apparu après mes premières ruptures sentimentales. La deuxième phase, la colère. Je leur en ai vraiment voulu de ne pas m’avoir donné l’affection que je pensais mériter. Aujourd’hui je ne cache pas que j’ai toujours un peu de colère enfouie qui camoufle le petit enfant triste qui est en moi mais j’essaye d’apaiser tout ça et les résultats commencent à devenir concrets.
    En bref, je n’attends plus que ça vienne d’eux mais plutôt de moi et ça marche!
    J’ai aussi la chance d’avoir des cousins avec qui je suis très proches et dont je fais partie intégrante de l’éducation de leurs enfants. Des fois tonton flingueur et d’autre fois tonton gâteau, ça me réconcilie avec mon manque affectif.

    • steph189 replied:

      C’est bien d’avoir pris les choses en mains, moi je suis encore dans l’attente d’un geste de leur part…

      • shuteu replied:

        Ca ne te dirait pas d’essayer d’amorcer le premier pas ?

      • steph189 replied:

        euh… faut que l’idée fasse encore son chemin…

      • shuteu replied:

        Je ne manquerai pas de te faire qq rappel…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :