Parce qu’un commentaire c’est parfois trop court…

 

Avant toute chose je tiens à préciser que chacun a le droit d’écrire ce qu’il veut sur son blog (dans la limite du raisonnable mais surtout du respect d’autrui), et que cet article n’est une attaque contre personne mais une simple réponse. Parce qu’un commentaire c’est parfois trop court aujourd’hui j’ai décidé d’apporter mon point de vue sur le post de quelqu’un en y répondant par un article.

L’article auquel je souhaite répondre c’est celui de Blonde Paresseuse intitulé « Va chercher bonheur… ». Encore une fois pas d’attaques, surtout que j’adore ce que fait Blonde Paresseuse, alors loin de moi l’idée de vouloir être méchante.(d’ailleurs si vous ne connaissez pas, allez-y vous y trouverez du bonheur en boite)

En lisant cet article ma réaction a été « mais je ne fais pas pitié, non plus! ». C’est d’ailleurs ce que j’ai essayé de dire dans mon commentaire, mais mes idées n’arrivaient pas à venir clairement. Et puis après l’avoir validé, j’ai lu les commentaires des autres et je me suis un peu sentie déçue par ce que peuvent penser les gens de nos recherches de l’âme sœur, nous célibataires trentenaires. (Franchement « pathétique » ça fait un peu mal à lire)

Alors il y a une chose sur laquelle je ne reviendrais pas : je suis 100% d’accord, une personne souriante est attirante, l’épanouissement personnel vaut mieux qu’une taille 36, et rayonner de bonheur est plus efficace qu’une flèche de Cupidon!

Par contre, non ce n’est pas triste d’être célibataire, en tout cas moi j’aime ma vie. J’ai certains passages à vide, mais comme tout le monde je pense, et certains aspects de la vie de couple me manquent, comme une femme mariée (ou un homme) avec enfant peut être en manque de sa vie de célibataire.

Je pense que nombre de personnes qui passent par ici et qui sont tout autant célibataires que moi, sont également heureux dans leur vie. Je m’avance peut-être, mais pourtant c’est en découvrant la blogosphère que j’ai encore plus appris à apprécier mon célibat. Je ne suis pas seule, nous ne sommes pas qu’une petite poignée, mais plutôt des milliers (millions?). Oui nous sortons, oui nous nous faisons beaux dans l’espoir de, oui nous aimerions parfois rentrer à deux, mais ça ne nous empêche pas de nous amuser entre nous, de nous sentir beaux et de rentrer le sourire aux lèvres !

Vous allez me dire : mais tu n’as rien compris à ce qu’elle a voulu écrire, elle dit juste que l’amour devrait être pour tout le monde et là je ne dirai pas le contraire, mais c’est ce côté « j’ai pitié des célibataires » que j’ai du mal à accepter. Peut-être que j’ai mal lu cet article, probablement quand on est en couple c’est ce qu’on peut ressentir, et certainement que j’ai pris les choses trop à cœur, mais voilà c’était ma réponse 🙂

Publicités

5 novembre 2012. Étiquettes : , , . Steph râle.

29 commentaires

  1. blogdemissbavarde replied:

    et ta réponse est justifiée, je viens de lire l’article et quand je vois le regard que la société porte sur nous célibataires, comment veux tu qu’on ne sente pas une pression sociale pour rentrer dans le moule ?? Regarde il a fallu qu’elles soient sans maris pour se faire une soirée entre filles, entre célibataires ça peut être tous les we si on veut 🙂 les gens en couple nous plaignent de notre statut de célibataire tout simplement parce que certains ont oublié ce que c’était et je ne leur souhaite pas de connaitre !

    • AnnSo replied:

      Je partage entièrement ton avis. Loin de moi l’idée de vouloir la jouer célibattante non plus, mais être célibataire n’est pas une fatalité, tous les célibataires ne sont pas au bord de la dépression. Parfois un choix, parfois la vie fait les choses ainsi. Toujours est il que ça se vit très bien.
      Je me suis déjà fait exclure de soirées par des copines parce que je suis célibataire ou j’ai vécu ce regard qu’on lance à « celle qui est seule », plein de pitié et c’est ce genre d’attitude qui font mal pas le statut qui s’y rattache.
      Je suis célibataire, j’espère ne pas le rester toute ma vie mais je ne suis pas malheureuse. Ca ne m’empêche pas de vivre la vie que je veux, d’avoir des moments joyeux d’autres moins. De vivre ces choses là comme tout un chacun, célibataire ou non.

      • steph189 replied:

        très bien dit! rien à rajouter 🙂

    • steph189 replied:

      Quand on connait le célibat longue durée on ne peut le souhaiter à personne!
      Alors c’est marrant parce qu’en lisant les commentaires de chacun, je me demande pourquoi nous on l’a ressenti comme ça et d’autres d’une autre façon…

  2. Super Pandate replied:

    Aujourd’hui, je vais répondre
    Petite, pour moi à 30 ans c’était foutu, on devenait vieux, donc mariée avec enfants, un boulot, une maison et pas de labrador ! Sauf qu’à l’approche de mes 26 ans avec le mâle, je le quitte 😉 Petit Panda avec moi, ce n’est pas rien.
    Grâce à toi parmi plein d’autres personnes aussi, surtout grâce à moi-même en vrai, mais quand même beaucoup à travers tes récits, je ne le vis pas mal. Je ne sens pas que je fais pitié. Oh que non. Je me sens plus forte, comme jamais.
    Je me faisais pitié « avant ». Maintenant … c’es fini, et plus jamais.
    Après je suis peut être jeune céli… arf (viens demain à Panda World ^^ tu comprendras) mais, je ne voudrais pas qu’une fille aussi courageuse que toi se sente mal à côté des filles heureuses en couple.
    Le couple, la famille est devenue une finalité dans la société actuelle … La pression est réelle. Et sur le net ? J’ai longuement hésité, et je ne savais pas s’il était possible de parler de rupture sur un blog surtout quand on l’a commencé avec comme situation « maritale ». Hé ouais … Y’a des sujet tabous on dirait, sur la blogosphère.
    Chouette on parle de sexe, on a enormement de commentaire, dé célibat, on récolte des messages de soutiens, et de rupture (avant de parler de célibat, il y a bien une rupture, a moins d’avoir 14 ans quand on commence son blog ;-), alors là … c’est tabou. Et pourtant, on ne parle pas forcément de « vie privée et réelle » …
    La pression de la société … ah la la

    • steph189 replied:

      Merci pour ce beau commentaire. J’avoue ça me touche que tu me dises que c’est un peu grace à moi que tu t’en sors bien, alors que moi finalement à part ma petite tête je n’ai personne à qui m’occuper et que ce sont des personnes comme toi qui m’impressionnent!

  3. ptitedelph replied:

    Je n’ai pas lu l’article, c’est le tien qui m’importe en fait, sûrement parce que j’ai le même point de vue. Déjà, le mot « pitié », je ne l’aime pas et l’utilise très peu, là je vais le faire pour rester dans le contexte, mais ce sentiment me fait horreur…Tu sais ce qui me fait « pitié », à moi ? C’est de voir des couples (pseudo-couples) qui restent juste ensemble par habitude mais qui ne s’aiment plus, ou qui restent pour les enfants. Pitié de voir des couples s’engueuler à longueur de temps, qui se réconcilient sur l’oreiller et recommencent le lendemain. Qui s’entredéchirent malgré le fait qu’ils s’aiment mais ils n’arrivent plus à le communiquer. S’il faut parler de pitié en amour et en couple, c’est çà qui me fait bondir, de mon côté. Etre pathétique…. je suis célibataire à 34 ans, plus ou moins à cause de mes problèmes de santé, parce que je ne ne peux pas être dispo tout le temps et m’investir dans une relation, c’est compliqué du coup (j’en ferai un article un de ces 4). Parfois je me sens triste d’être seule, mais pas au point de me sentir pathétique, on va pas exagérer non plus hein ! Chacun a sa vie et personne n’a à la juger en disant que çà fait pitié, que c’est triste ou pathétique ou je ne sais quoi d’autre. L’important comme tu le dis si bien, c’est d’aimer sa vie, parce que c’est nous qui en sommes au coeur et les principales intéressées !

    • Super Pandate replied:

      La personne qui fait pitié est finalement celle qui est malheureuse sans chercher à s’en sortir, en couple, célibataire ou non 😉

      • shuteu replied:

        +1 😀
        Etre heureux ne signifie pas forcément être en couple. Je vis des grands moments d’épanouissement seul et à deux. Dans tous les cas, j’apprends, j’avance, je vis 🙂

    • steph189 replied:

      Juste une précision Blonde Paresseuse ne dit jamais que les célibataires font pitié, c’est ce que j’ai ressenti en lisant son article, mais tu verras son commentaire ce n’est pas le message qu’elle voulait faire passer.
      Par contre je suis entièrement d’accord avec toi, j’ai du mal à accepter que des couples restent ensemble pour des sombres raisons alors que plus rien ne va entre eux. Mais chacun ses choix après tout, nous un jour on a décidé de dire stop à une relation, aujourd’hui on est dans du célibat et on veut en sortir, mais on a une belle vie 🙂

      • ptitedelph replied:

        L’article en lui-même ne m’a pas fait tilté, c’est en lisant les commentaires que j’ai lu des choses qui ne m’ont pas forcément plues franchement. C’est pour çà que sur ta page HC, j’ai écrit après l’avoir lu que je n’y avais pas été avec le dos de la cuillère, mais ce sont certains commentaires qui m’avaient dérangés et auxquels je répondais plutôt. J’ai compris le sens réel de l’article et effectivement je n’y ai pas ressenti le côté pitié et pathétique que j’avais repérés dans les commentaires.

      • steph189 replied:

        j’ai lu ton commentaire HC après t’avoir répondu. Mias oui certains comm étaient durs!

  4. Kandygirl replied:

    J’ai été un peu étonnée en te lisant parce que j’ai lu ce matin le billet de Blonde Paresseuse et je n’ai pas eu du tout ce ressenti (pourtant je suis trentenaire et célibataire).
    Pour moi elle a seulement fait part de ce qu’on constate tous lorsque l’on sort le soir dans les lieux publics, c’est que chacun cherche sa chacune (et vice versa) en faisant de son mieux pour que ça fonctionne mais dans le comportement de certains ou certaines on voit parfois que c’est un gros enjeu. BP aurait peut-être dû seulement préciser que ce n’est pas le cas de tous les célibataires, que certains vivent ça avec recul et légèreté.
    Mais je pense que son message était surtout « je voudrais que personne ne se sente seul et que chacun puisse avoir l’amour qu’il désire et mérite ».

    • Kandygirl replied:

      (Pardon, je voulais poster un commentaire et j’ai posté une réponse, me suis gourée).

    • steph189 replied:

      Comme je l’ai dit dans mon article, j’ai bien compris ce dernier message. Après c’est moi qui ai ressenti les choses de cette façon mais comme tu peux le voir ici tout le monde ne pense pas pareil!

  5. unefillesanschichis replied:

    Je ne me suis pas trop, trop sentie visée par l’article, vu que je drague très peu en soirée. Bizarrement, ce qui me rend pathétique, c’est pas mon célibat, c’est les rencontres foireuses que je fais.
    Qui dit que dans l’article, les jeunes femmes qu’elles visaient n’étaient pas en couple, et qu’elles faisaient aussi une sortie entre filles….?
    Disons que ça donne un peu le ton que ceux qui sont sans l’amour d’un partenaire sont « inférieurs » à ceux qui sont en couples, car ils sont en demande de cet amour.
    Mais vu que je connais plein de couples où l’infidélité règne, personnellement, je rigole de cette vision 😀

    • steph189 replied:

      Je ne pense pas que tu sois pathétique parce que tu fais des rencontres foireuses… pathétique c’est un mot fort! Chercher à faire des rencontres, ne pas tomber sur des mecs biens ne font pas de nous des personnes pathétiques (j’ose espérer!)
      Par contre je suis complètement d’accord avec la dernière phrase de ton comm

  6. Blonde Paresseuse replied:

    Coucou,

    Merci pour l’article-réponse… je suis contente de voir que ce post peut faire réagir 😉

    Je confirme à toutes fins utiles que ce n’était pas du tout dans mon esprit de porter un jugement sur les célibataires, ni « d’avoir pitié ». On peut tout à fait être célibataire et heureux, ça ne fait aucun doute.

    En revanche, ce soir-là, dans l’endroit dont je parle, il y avait des filles comme nous, qui sortaient pour se faire plaisir en bande (avec ou sans mari, conjoint ou autres, d’ailleurs), des garçons en bande aussi. Et aussi des gens qui visiblement étaient là pour trouver quelqu’un. Un amour ou un partenaire de baise, peu importe, je m’en fous.

    Il m’a semblé percevoir parmi certains d’entre eux une attente terrible, un besoin de rencontre qui m’a fait un peu de peine, parce que rien n’est garanti malheureusement.

    Il n’est pas question « d’infériorité » ou de strate entre ceux qui sont en couple et les autres ! Juste un peu d’empathie envers ceux qui ne se satisfont pas de ce célibat.

    Rien ne dit qu’un jour je ne serai pas dans cette situation, dans celle de la recherche d’un partenaire. A ce moment-là, je ferai sans doute tout aussi pour paraître à mon avantage. Sans doute aussi je serai déçue.

    Si j’en ai blessé certaines, j’en suis navrée, je vous invite juste à lire le dernier paragraphe de mon billet…

    Merci Steph !

    • steph189 replied:

      Merci à toi d’avoir commenté ici! Et je constate en effet les réponses de chacun, toutes différentes car on ressent tous les choses d’une manière différente.
      En tout cas je suis certaine que tu n’avais pas l’intention de blesser certains, car mine de rien à te lire quasiment tous les jours je sais comment tu es et tu es plutôt du genre gros coeur sur la main.
      A bientôt!

  7. DarkGally replied:

    Célibataire et fière de l’être (mais beaucoup moins d’être chômeuse !)

  8. shuteu replied:

    Je viens de lire l’article et je n’ai pas du tout ressenti ça et je suis plutôt d’accord avec ce qu’elle écrit. Elle ne maîtrise pas les commentaires qui sont donné sur son article et je trouve même qu’elle a tendance à relativiser.
    Au final pour moi ce qui se dégage de cet article, c’est que les gens bien dans leurs baskets sont plus attirants. C’est un fait!

    • steph189 replied:

      c’est un fait!
      mais c’est vrai que mon interprétation de son article a été renforcée par les comm qui ont suivi et qui me sont restés en travers de la gorge (pour certains)

  9. alister replied:

    Mais quel débat par ici 😀 !!! Je viens y rajouter un petit avis de rien du tout ^^ !!! Ne cherchez pas l’amour au risque d’être déçu.. risquez vous à aimer ce que vous êtes et vous ne serrez jamais déçu ^_^

    • steph189 replied:

      T’as vu un peu ce débat!
      C’est difficile de ne pas chercher quand on est célibataire… Mais dans l’ensemble je pense que toutes les personnes ici s’aiment 🙂

  10. Jordane replied:

    Il m’est arrivé qu’on me fasse sous-entendre qu’aujourd’hui, si tu n’as pas de conjoint, pas d’enfant, pas de voiture, pas d’Iphone, t’as une vie pathétique. Je me trouve pas tristounet et plutôt content de vivre! C’est pas une tare d’être célibataire surtout de nos jours!

    • steph189 replied:

      non c’est pas une tare! par contre ne pas avoir d’iphone… 😉

  11. bb replied:

    Bonjour, je voulais juste répondre à ta réponse. A la veille de mes trentes printemps j’emtame une procédure de divorce et je renoue doucement avec le célibat après de nombreuses années en couple. Je ne dis pas que les célibataires font de la peine car etre en couple n’est pas forcement un gage de bonheur, je parle en connaissance de cause, mais j’ avoue parfois croiser des regards tristounes. Le mien , celui de mes amies et j’ aime pas vraiment ca.
    Alors oui le celibat c pas une maladie ni une fatalite mais etre a 2 c mieux!

    • steph189 replied:

      Ton regard est peut-etre tristoune parce qu’en ce moment tu ne vis pas une période facile, mais tu verras ça s’arrangera seule ou à deux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :