Comment survivre dans le métro ?

 Ami utilisateur des transports en commun, tu sais de quoi je veux parler. Pour toi le non initié, si un jour il te venait l’idée de prendre le métro aux heures de pointe, lis bien ce qui va suivre, cela te permettra de survivre dans ce monde souterrain.

 

Une place se libère

Forcément tu n’es jamais seul à la convoiter. Ce petit bout de fauteuil qui pourra accueillir tes petites fesses et rendre ton trajet plus confortable, ne fait pas de l’œil qu’à ton derrière. Saches que si tu ne fais pas parti des 2 personnes les plus proches géographiquement, tu n’as aucune chance. Ma technique : d’un coup d’œil je repère mon adversaire : si c’est un petit vieux, un handicapé ou une femme enceinte, la bataille est perdue d’avance, je cède gracieusement ce petit bout de fauteuil qui aurait si bien accueilli mes petites fesses 🙂 Si c’est un homme, je le regarde avec mon air suppliant, si ça ne le convainc pas je lui fais un petit sourire et là c’est dans la poche ! À moi le confort ! Par contre si c’est une femme, la bataille est généralement plus difficile à remporter. Il faut vraiment la vouloir cette place, et montrer à ton adversaire que tu la veux vraiment et que tu ne cèderas pas devant l’ennemi. Ca peut fonctionner, comme ça peut foirer, souvent c’est parce que l’autre était plus près… On devrait peut-être prévoir un Shifumi dans ce genre de cas ?

Quelqu’un te bouscule

Ca arrive malheureusement régulièrement. Dans ce cas tu as bien envie de t’en prendre au moins verbalement à ton agresseur. Mais saches que cette réaction peut très vite prendre des proportions que tu ne maitriseras pas! En effet, la règle première dans le métro, c’est de n’être pas souriant et de ne vouloir qu’une seule chose : qu’on te foute la paix pour que tu puisses lire ou écouter ta musique tranquillement. Donc si par tes reproches envers celui qui t’a bousculé, tu en viens à rompre ce silence qui permet à chacun de finir sa nuit, tu risques de te faire très mal recevoir. Voire même, tu peux déclencher un pugilat général dans le wagon. Veux-tu vraiment en arriver là pour une simple bousculade? Non, je ne pense pas. Donc merci de veiller à la bonne tranquillité de chacun!

Tu rencontres un ami

Rappelle-toi de ce que je viens de dire : respecte le calme de ton wagon! En plus dis-toi une chose : cet ami n’a peut-être pas envie d’être dérangé dans son chapitre de « 50 nuances de Grey », surtout par toi qui va lui conter l’horrible nuit que tu viens de passer à cause de la gastro de ton gamin. Ce conseil est encore plus valable si c’est un collègue, surtout que quand tu pars bosser y’a de grandes chances pour que tu aies au moins un ou deux collègues dans ton wagon. En tout cas si tu es mon collègue ne cherche pas à me parler avant d’être au bureau, chaque chose en son temps : le boulot c’est le boulot, le métro c’est le métro! (et les histoires de gastro même au boulot ça ne m’intéresse pas)

Les jours de grèves

Ces jours là tu sais que tu vas mourir, que tu vas te faire prendre en sandwich entre 4 personnes, que tu vas crever de chaud, ne plus pouvoir respirer jusqu’à ton arrêt. Donc je ne te donnerai qu’une règle : mange bien, bois bien, parce que tu n’as pas le droit de tomber dans les pommes!!! Si tu me fais ce coup-là je serai la première à te détester!

 

Si tu respectes ces quelques règles, je t’autorise à emprunter le RER A et le métro 1 aux mêmes heures que moi 😉

Publicités

19 novembre 2012. Étiquettes : , , , , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?.

20 commentaires

  1. blogdemissbavarde replied:

    c’est la jungle chacun sa vie… les autres on les écrase !!

  2. Cécile replied:

    Faut préciser « le métro parisien » :p Chez moi on est civilisés par exemple (enfin plus qu4à Paris en tout cas, je détestais voyager en train en passant par Paris ET en changeant de gare :p)

    • steph189 replied:

      je connais pas les autres métro, mais je suis sûre que c’est pas forcément mieux 😉

  3. shuteu replied:

    Et les mendiants, les musiciens, les roumains (tu peux faire plusieurs combos là :), les « RrrhoooPffff », lespervers, les exhib, les alcoolos, les maquilleuse…
    En fait tu pourrais commencer une série 🙂

    • steph189 replied:

      je me suis dit que ce poste pourrait faire l’objet de suite, parce que chaque jour j’ai de nouvelles idées!

  4. chloé replied:

    pfffiou tu as raison c’est un enfer, surtout les lignes que tu cites, ou le RER B pendant la grève, ou la ligne 13 tout le temps, peu importe la station et l’heure où tu montes… pénible quand même.

    • steph189 replied:

      la B j’aimerai vraiment pas la prendre, pour moi c’est une des pire!

  5. Didia replied:

    Je ne fais que des minis séjours à Paris (entre 2 jours et 1 semaine) et bizarrement j’aime bien prendre le métro. Peut-être parce que j’aime le trajet des lignes que j’utilise le plus (la 9 et la 1) et surtout parce que je dois pas le prendre aux heures de pointe 🙂
    Par contre ça me surprend toujours quand on veut me rendre service. La dernière fois je me suis arrêté même pas 3 secondes qu’on est venu me demander si j’étais perdue… je regardais juste si’il fallait à droite ou à gauche.
    Mais bon je râle pas parce que je ne le prend que très rarement je pense.
    Ce qui me saoule vraiment ce sont les ESCALIERS celui qu’il l’a inventé n’était ni un handicapé, ni une fille qui aime les talons 😉

    • steph189 replied:

      ah mais les escaliers c’est pour faire un peu de sport 🙂
      sinon j’aime bien ta remarque parce que ça prouve que les parisiens ne sont pas tous des gens incivilisés

  6. lilimerveilles replied:

    Ah tout ça me rappelle Paris. Je suis contente que les montréalais soient un peu plus civilisés… il faut dire qu’ils adorent lire leur journal dans le métro. Alors ils aiment avoir de la place ! Donc on est rarement ratatiné les uns sur les autres… Mais c’est le même combat pour avoir une place assise ! De ville en ville, c’est la même histoire 😉

    • steph189 replied:

      On a tous nos règles de bon usage des trnsports en commun

  7. Mlle Toutouille replied:

    Aaaaah le metro a Paris ne me manque pas du tou

  8. DarkGally replied:

    Non mais y a qu’une seule règle à Paris dans le métro : tu pousses, tu écrases et tu prends l’air méchant (ah, et tu marches vite).

    Ca marche très bien pour moi. Le plus chouette c’est quand tu sais que le métro est rempli aux 3/4 de touristes : ils sont faibles, t’en fait ce que tu veux !

    • steph189 replied:

      c’est vrai que les touristes tu les mates sans problème!

  9. Les Sens Ciel ♡ replied:

    on pourrait faire un roman sur le métro (parisien) !!!!! c’est ptet déjà fait non? qui se dévoue? hihi

    • steph189 replied:

      ça doit exister mais c’est vrai qu’il y en a des choses à dire!

  10. Super Pandate replied:

    J’ai enormement rigolé 🙂 super billet et super utile !
    OK j’abdique si la place est trop loin … je ferais pas ma crevarde pour une place assise … LOOL

    • steph189 replied:

      enfin y’a des fois quand t’es perchée sur des talons de 12cm, c’est plus faire sa crevarde, c’est une nécessité!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :