Photomatronche

photomaton

Je me rappelle très bien, les dernières photos d’identité que j’ai faites c’était pour le boulot (que je vais bientôt quitter, hourra!), je m’étais couchée tard la veille, j’avais les cheveux tout plat et un look à dormir dehors. Mais bon comme d’hab je m’y étais pris à la dernière minute (c’est à dire 10 minutes avant le rendez-vous où je devais remettre mon dossier complet) du coup je n’avais pas trop le choix, et depuis je te raconte pas la tronche que je me tape sur le trombi de la boite.

Alors cette fois on ne m’y reprendra pas, j’ai choisis mon jour pour faire mes photos. Hier, je suis donc arrivée toute fraiche devant monsieur le photomaton (enfin dedans). D’ailleurs pourquoi les photomatons se trouvent toujours dans les lieux les plus sinistres : station de métro à côté des distributeurs de capotes (au passage je suis pas sûre que ce soir le meilleur endroit pour promouvoir ce petit bout de latex)

Donc, après avoir tiré le petit rideau qui me cachera de la vue de tout le monde, me voilà sur le tabouret le regard vif, prête à affronter l’ennemi!

Si vous voulez obtenir votre tête moche en 5 exemplaires, il vous en coûtera la modique somme de 5€, autrement dit 32,79785 Fr ou un cocktail en happy hour… Pensez à bien mettre suffisamment de pièces dans la petite fente sinon vous n’aurez rien. Et la carte bleue? Non on ne prend pas!

Ensuite une dame avec une voix énervante te dit que c’est magique toutes tes photos pourront te servir pour des papiers d’identité. Très bien mais moi là, je m’en fous. Oui et bien la dame s’en fout que tu t’en foutes, du coup elle prend bien son temps pour t’expliquer les 8 choses à ne pas faire pour que tes photos soient acceptées sur tes papiers. Histoire d’illustrer ses propos, elle est accompagnée d’une espèce de blondasse photogénique (te rappelant que toi ce n’est pas ton cas) qui te montre tout ce que tu ne dois pas faire : pas de lunettes, pas de chapeau, montre tes oreilles, ne sourit pas (et après on trouve les français déprimés!), garde les yeux ouverts, enlève ton piercing et tes boucles d’oreille, fait tenir ton gamin tout seul sur le tabouret parce que tu n’as pas le droit d’être à deux sur la photo…

A mon tour, enfin! Evidemment je suis trop basse. Un petit tour de tabouret. Ah bah non je suis trop haute. Un demi-tour de tabouret. Ca y’est!

Mais c’est quoi cette lumière? Je suis si blanche que ça? Pourquoi j’ai tous mes petits cheveux qui partent dans tous les sens? Pourquoi j’ai un œil plus petit que l’autre? Le photomaton ou le miroir de l’horreur!!!

« Si vous êtes prête appuyez sur le bouton vert »

Prête!

5, 4, 3 … m’en fous je souris… 2, 1, clac!

Eh mais pourquoi ma tête est 2 fois plus grosse que tout à l’heure?

Bon par rapport à ce que j’ai déjà vécu, cette photo n’est pas trop mal. J’ai le droit à un deuxième essai… Mais je me connais, avec la pression je vais rater la deuxième photo, et la première sera perdue. Qu’est-ce que je fais ? Je tente, je ne tente pas. Pile je garde, face je repars pour un tour? Ah bah non je ne peux pas j’ai plus de pièces. Shi Fu Mi! Allez Steph tu gagnes, on la garde.

Votre tronche sortira à la vue de tout le monde dans 34 secondes…

12 mars 2013. Étiquettes : , , , , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?. 13 commentaires.