Retour en arrière

Bon ben voilà il fallait bien que ça arrive un jour… j’ai rien à vous raconter… enfin si j’ai plein d’idées mais rien d’abouti encore. D’habitude quand je n’écris pas, c’est un problème de temps, mais là non y’a rien qui veut sortir de mon petit cerveau.

Alors je vais faire comme dans toute bonne série qui se respecte : l’épisode flashback (celui que j’ai toujours trouvé chiant, mais ça faut pas le dire)

« Il y a 5 mois j’ouvrais ce blog, pour partager mes rencontres internet. Aaaah les sites de rencontres, quel monde impitoyable, des rencontres parfois cocasses, parfois sympathiques, une drogue dont j’essaye de me sevrer, mais dans laquelle je retombe.

Heureusement, que la geek que je suis devenue,  réussi à éteindre son ordinateur de temps en temps pour aller affronter le monde réel et tenter de rencontrer l’Homme dans des lieux un peu plus concrets comme les boites de nuit ou les soirées Madmed (allez petite info du jour : la prochaine soirée est le 10 octobre).

Mais finalement dans cette jungle urbaine qu’est Paris, les rencontres amoureuses ne sont pas évidentes, et le peu que j’ai eu se sont souvent révélées décevantes. Mais pourquoi? Que vous arrive-t-il hommes célibataires? (et là on va encore me faire remarquer que nous femmes on est peut-être un peu trop exigeantes!)

Malgré tout, et malgré quelques moments plus difficiles (baisse de moral, manque de confiance en soi) et bien je dois dire que mon célibat je ne le vis pas si mal que ça… Vive les sorties théâtre ou ciné, vive le sport, vive le cocooning chez moi, et vives les copines! »

 C’est la première fois que je me replonge dans mes articles depuis que j’ai ouvert ce blog, ça me fait bizarre, mais en même temps ça me donne le sourire. La sélection a été difficile parce que finalement je suis assez contente de tout ce que j’ai pu vous écrire.

Tant de chemin parcouru durant ces quelques mois… et tant d’aventures à vous raconter encore, évidemment toujours avec le sourire 🙂

Publicités

14 septembre 2012. Étiquettes : , , , , , , , , , , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?, Eteins ton PC!, L'ancéphalogramme plat c'est pas pour aujourd'hui!, Révélation Scoop Scandale SEXE!, Toi + Moi = Quoi?. 13 commentaires.

Moi je suis contente d’être une fille!

 Parce que nous les filles on a nos copines 🙂 celles à qui on raconte tout dans les moindres détails. Celles qui connaissent jusqu’à la vie du fils de P, notre ancien collègue qu’elles n’ont jamais vu! Bah oui on se raconte tout, par téléphone, par textos, par mails, par messages privés facebook, autour d’un café ou d’un verre selon l’heure…

Et les copines elles sont là quand ça ne va pas… Hier, je me suis pris une claque, je ne m’y attendais pas. Un pote m’a envoyé un mail en me disant qu’on ne se parlerait plus ni ne se verrait parce qu’il avait quitté sa copine et que maintenant il était avec une autre! Je n’ai pas vraiment compris le lien avec moi… du coup convocation au sommet de mes copines, conférence à trois sur facebook pour avoir leur avis! En deux temps trois mouvements l’affaire était résolue, les raisons potentielles de cette « rupture » trouvées et moi j’allais bien mieux (bon le mail que je lui ai fait en retour m’a aussi beaucoup soulagée 🙂 )

Mais, moi aussi j’aime être là pour mes copines. Encore hier (je ne sais pas si c’était la pleine lune ou quoi mais les mecs étaient bizarres hier), j’ai aimé échanger des mails avec une, recevoir les textos d’une autre. Essayer de leur redonner le sourire et confiance en elles parce qu’elles n’ont pas besoin de douter 🙂

Et puis les copines elles ne sont pas seulement là pour crier avec nous qu’untel ou untel est vraiment un co***rd! Elles sont aussi là pour dire les choses, même quand elles ne sont pas drôles à entendre, que ce soit pour nous ouvrir les yeux, ou pour nous annoncer une nouvelle pas forcément agréable à entendre. Mais on sait qu’elles font ça pour nous et c’est cette complicité et cette franchise qu’on aime!

Moi je dis je suis contente d’être une fille, d’avoir mes copines et d’avoir toujours quelque chose à leur raconter (même au toilettes)!

13 septembre 2012. Étiquettes : , . Divers. 12 commentaires.

Ma voiture plus importante que mes fesses?

Mise en situation : 2 potes, moi, un bar, plusieurs bières, il commence à être une heure avancée, la discussion est à son apogée côté relation homme-femme, enfin c’est ce que je crois jusqu’à ce qu’un des deux me pose cette question :

« Est-ce que tu prêterais ta voiture pendant deux jours à la personne avec qui tu as passé la nuit? ».

Ma réponse ne se fait pas attendre « Clairement NON! » (Bon en l’occurrence vu que je n’ai toujours pas récupéré mes 4 roues, je n’ai pas de voiture en ce moment, mais là n’est pas la question).

Puis l’alcool aidant, mes neurones se connectent à une vitesse éclaire et je réussis à sortir une réflexion digne d’un grand philosophe de moi : « Non mais on est grave, parce qu’on est capable de donner son corps à un(e) inconnu(e) rencontré(e) la veille, mais pas de lui prêter notre voiture! »

Oui on est grave (le pote en question et moi, parce que vous je ne sais pas)! Limite, notre voiture a plus d’importance que notre corps. J’ai peur de prêter ma voiture, peur qu’on me l’abime ou qu’on me la vol, que des questions matérielles en fait. Alors que me donner à quelqu’un que je ne connais pas, ça ne me pose pas vraiment de problèmes. Pourtant il peut me l’abimer aussi mon corps, et ça ne sera pas forcément que des blessures physiques…

Pour continuer dans mes réflexions et me rendre compte que parfois je fais vraiment des choses aberrantes, je réalise que j’évite de ramener quelqu’un que je ne connais pas chez moi, parce que je n’ai pas envie qu’il découvre mon intimité. Encore une fois c’est du grand n’importe quoi, vu que si je vais chez lui, ce n’est certainement pas pour jouer aux cartes ! Ce n’est pas comme si finir à poil sous les yeux d’un inconnu, c’était ne pas lui montrer toute mon intimité!

Conclusion : Faut que j’arrête de boire comme ça je ne me poserai plus ce genre de questions totalement in-existentielles!

 

28 août 2012. Étiquettes : . L'ancéphalogramme plat c'est pas pour aujourd'hui!. 6 commentaires.

Page suivante »