Dans l’antre du boucher

Par chance j’ai une bonne santé. Les médecins, je les fréquente rarement. Mais ce soir, pour des raisons que j’expliquerai plus loin, j’avais rendez-vous chez le dentiste. Autant te dire que les dentistes m’ont traumatisé quand j’étais gamine, alors c’est un lieu que j’ai tendance à éviter comme la peste. Mais ce soir j’y étais…

dentiste

Arrivée dans la salle d’attente je me rassure comme je peux : lecture proposée Paris Match, ok mais j’ai pas envie de lire. Tiens la vue est sympa, je n’avais jamais vu cette ville d’aussi haut. Snif? C’est quoi cette odeur? Ah l’horreur, mes vieux souvenirs reviennent à toute vitesse avec cette vieille odeur de dentiste ! Bon aller je vais aller checker mes mails (pour la 15 fois en 5 minutes) ça me fera penser à autre chose…

Ben non voilà mon bourreau. Mais attends c’est quoi ce dentiste ? Il a des dents moches ! Je savais que je n’aurais jamais du venir. Déjà ce n’était pas bon signe de tomber sur une secrétaire qui n’avait pas son agenda pour prendre rendez-vous. Je suis sûre qu’il va m’emmener dans l’arrière boutique d’un boucher qui va me charcuter et me jeter à manger aux cochons.

porc-cochon

Allez Steph t’es pas une chochotte. Et puis ça va être compliqué de faire demi-tour maintenant…

Le boucher : « Pourquoi vous êtes venu? »

Moi : Honnêtement je me le demande. En plus je n’ai pas un rond à te filer, tu comprends c’est les soldes et y’a Promod à 20m d’ici. « Parce qu’il y a quelqu’un qui m’a dit que j’avais les dents jaunes (oui je sais je suis nulle) et puis parce que ça fait très longtemps que je n’ai pas fait vérifier mes petites dents… Genre plus de 5 ans… Mais après je ne préfère pas trop compter. »

Après un petit tour dans ma bouche, mon boucher m’annonce que j’ai de bonnes dents et pour me faire plaisir j’ai le droit à un petit détartrage.

Moi : « Ça fait mal? »

Le boucher : « Y’a des gens qui aiment, d’autres non »

Humm bizarrement je sens que je vais être du second groupe.

Va s’y mon coco je suis prête!

Je ne sais pas combien de temps ça a duré, mais si j’avais pu lui parler, je peux te dire ce que mes petites dents et moi on lui aurait balancé :

Euh ton truc bizarre pour aspirer ma salive, il n’est pas en train d’essayer de faire un suçon à ma langue. Je te promets c’est très désagréable.

Eh ça fait mal là ! Je te jure si tu recommences je te mords !

Mais ça gicle ton truc, j’ai de la bave plein sur la figure maintenant!

Oh putain de ta race d’enculé de dentiste!!! C’est mes dents que tu dois nettoyer pas ma gencive.

Non mais ceux qui kiffent, ils sont SM ou quoi?

Si tu veux, tu fais que l’extérieur, même que ce qui est visible, je te promets je le répéterai pas.

Oh fait pas trop le malin parce que vu ton âge avancé, si je veux, je te pète tes dents pourries!

Bref j’ai souffert… mais du coup je suis belle (ce n’est pas ce qu’on dit ?)

Je suis belle et fauchée. Parce qu’après quelques compliments sur la qualité de mes dents mon boucher m’a assené le coup fatal : ça vous fera tous-mes-espoirs-de-soldes-envolés€ ! Dentiste/basket ça se fait?

Le boucher : « A l’année prochaine ! »

Mouais j’ai 365 jours pour y réfléchir!

 59785_154105782_sourire_H145927_L

22 janvier 2013. Étiquettes : , , , , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?. 13 commentaires.