La place du blog dans ma vie

mespieds.jpg

Pourquoi un jour tu décides de débuter un blog? Chacun a ses raisons. Ce qui est sûr, c’est que quand tu commences à te prendre au jeu du blogging tu vois la vie avec un autre œil. Tout devient prétexte à un article. Ce que tu penses, ce que tu vois, ce que tu manges, les gens que tu rencontres, les questions que tu te poses. Tu fais attention aux petits détails de ta vie, et quand ils te semblent intéressants tu les attrapes et les développes. C’est un exercice intéressant et amusant. Et puis il permet d’échanger sur différents sujets.

Parce que bloguer c’est avant tout une histoire d’échanges. Et même si j’adore écrire tout ce qui me passe par la tête, et encore plus quand je peux l’écrire sur le ton de l’humour pour vous faire rire, ce que je préfère c’est lire vos commentaires, voir que tel ou tel article a plu. Honnêtement si je n’avais pas vos retours je pense que j’aurais abandonné l’affaire depuis bien longtemps! J’adore blablater et vous voir au rendez-vous avec vos remarques.

Il faut quand même avouer, que parfois j’ai un peu peur de cliquer sur publier, parce que l’article est délicat et je ne sais pas comment vous allez réagir… parfois vos commentaires sont difficiles à lire parce que contraires à ce que je pense. Mais je n’écris pas pour que tout le monde soit du même avis que moi, j’écris pour échanger donc je les prends, je les rumine et finalement je m’ouvre à d’autres façons de voir les choses.

Depuis un an mon blog fait parti de ma vie, j’en suis fière, j’y pense très souvent, mais il passera toujours après… après mon travail, mes amis, ma famille, tout ceux que j’aime. Parce que bon, la vie est trop courte pour la passer derrière un écran, même si de l’autre côté de l’écran il y a des gens comme moi.

Rassurez-vous, ceci n’est aucunement l’annonce de la fin de mon blog, c’est juste une réflexion parmi tant d’autres. Oui oui je compte bien trainer sur la toile encore un petit moment, et vous lire encore bien longtemps!

 

Publicités

2 avril 2013. Étiquettes : , , , , , , , , . Eteins ton PC!. 15 commentaires.

Savoir dire non

Messieurs bienvenus, le sujet n’a rien à voir avec la lingerie 😉

Qui n’a jamais eu de problèmes à prononcer ces 3 petites lettres?

Moi parfois j’y arrive pas… pourtant j’en ai envie, mais j’ai peur de blesser la personne en face de moi.

Tu vois par exemple, la pause dèj, au boulot, quand un ou une collègue me demande « je peux manger avec vous ce midi? (vous étant ma copine et moi, non je n’impressionne pas tant les gens qu’ils me vouvoient) » Déjà je trouve ça hyper gamin comme question, mais c’est vrai que si tu ne poses pas la question, tu ne peux pas avoir de réponse. Ensuite, qu’est-ce que tu veux répondre à ça? « Non tu ne peux pas, parce que franchement t’es inintéressant et que j’aimerai bien commérer tranquille avec ma copine ce midi! ». Evidemment, je ne dis pas ça, je souris et réponds « Ok on se retrouve à 12h00 en bas ». Quelle grosse hypocrite je fais 😉

Autre exemple : en sortie. « Ah au fait j’ai invité machin et machine, ça te dérange pas? » ou encore « Je peux m’incruster vendredi soir? ». Y’a des fois où j’aurais bien envie de répondre NON, parce que si je ne t’ai pas proposé ma soirée de vendredi ou si je n’ai pas invité les frères chose c’est que j’avais peut-être mes raisons. Mais, parfois c’est un peu dur de répondre « Non, je préfère que tu déprimes avec ta solitude vendredi pendant que moi je m’éclate avec mes potes! ». Alors en général j’accepte et je fais avec, et puis souvent je passe une bonne soirée ! (Alors là tous mes amis qui me lisent sont en train de se dire, merde c’est de moi qu’elle parle là? Mais non ne vous inquiétez pas, ça n’arrive pas souvent 😉 ) 

Et puis, tiens si on parlait de Mr Bizou (ah tout de suite je sens que votre œil frétille!). Le voilà revenu à la charge, et moi j’ai finalement pris ma décision, je n’ai pas envie de le revoir. Sauf que ça fait 2 jours que je remets à plus tard ma réponse à lui donner, c’est franchement pas sympa je sais, mais ça m’embête de lui dire « bah non finalement je n’ai pas vraiment envie de te revoir… ». Je sais je suis nulle, parce que de 1/ je sais que lui il tient pas plus que ça à moi donc ça va pas le traumatiser et de 2/ c’est pire de pas donner de réponse que de dire franchement les choses!

Il parait que tout ça vient avec l’âge, qu’on arrive à s’affirmer plus, je vous dirai ça dans 10 ans alors…En attendant, je constate que quand je travaille je n’ai aucun problème à dire non. Non tu te trompes, non je ne te donnerai pas ça, non je n’ai pas le temps de le faire… comme quoi j’ai aucune pitié des gens avec qui je bosse 😉

13 novembre 2012. Étiquettes : , , . Steph se pose des questions. 20 commentaires.

A vous deux…

 Il y a 10 ans vous vous rencontriez. C’était une jolie histoire de vacances qui a même duré quelques temps malgré la distance. Et puis elle s’est terminée, je ne sais plus pourquoi, je ne sais pas si vous vous en rappelez vous même.

Il y a un peu plus d’un an vous vous êtes retrouvés. Après des débuts à tâtons, l’amour a pris le dessus. Mais la distance est toujours là. D’un côté elle est plus facile à affronter qu’à 17 ans, les billets de trains ne représentent plus 3 soirs de babysitting et la question de où dormir ne se pose plus. D’un autre, elle est plus difficile, parce qu’à 28 ans on a envie de construire quelque chose à deux et que ces kilomètres qui vous séparent ne le permettent pas.

Aujourd’hui vous vous aimez, à votre façon certes, parce qu’on ne peut pas faire deux caractères plus pourris que les vôtres 😉 Mais vous avez décidé de vivre une belle histoire d’amour tous les deux. Vous avez aussi envie qu’elle continue, et qu’elle dure autant qu’elle pourra durer. Alors il est peut-être temps que vous preniez un peu les choses en main.

Malheureusement Paris ne se rapprochera pas de Bruxelles (Chaste en vrai, si je ne dis pas de bêtises), le Nord de la France ne disparaitra pas comme par magie. Vous avez chacun vos vies dans votre pays, mais vous avez aussi votre vie de couple à construire ensemble, au même endroit. 

J’ai donc plusieurs questions à vous poser :

Est-ce que vous aimez cette distance qui vous sépare?

Est-ce que vous n’aimeriez pas oublier les soirs où vous sentez ce manque de l’autre, un manque si fort qu’il vous prend aux tripes?

Est-ce que vous ne croyez pas que vous serez plus heureux sous le même toit?

Est-ce que c’est vraiment si difficile de quitter sa petite routine, son job qu’on a depuis des années pour une nouvelle vie qui dans quelques temps aura aussi sa petite routine et un certain nombre de mois dans un nouveau job?

Est-ce que le risque à prendre, de tout quitter, n’en vaut-il pas la chandelle?

Est-ce que vous n’avez pas envie de vous voir ensemble dans 10 ans, avec des petits monstres qui rigoleront forts et qui aimeront les voitures?

En tout cas moi je me dis que même si ma copine devait s’éloigner de moi, je serai contente parce qu’on n’est pas fait pour être seul et que quand une histoire fonctionne ça vaut le coup de s’accrocher.

Ps : de préférence choisissez un coin qui sera sympa pour mes vacances 😉

31 octobre 2012. Étiquettes : , , , , . Toi + Moi = Quoi?. 12 commentaires.

Page suivante »