Entretien d’embauche vs premier rendez-vous

J’en ai parlé quelques fois ici, en ce moment je cherche à changer de travail, donc je suis en pleine cession de passage d’entretiens. Ma vie de célibataire-qui-ne-veut-pas-le-rester m’a amené également à avoir quelques rendez-vous avec des hommes. Et justement, l’autre jour je me disais que finalement passer un entretien et avoir un rendez-vous amoureux avaient quelques similitudes…

Young couple sharing a glass of red wine in restaurant, celebrat

La séduction :

Lors d’un entretien d’embauche comme lors d’un premier rendez-vous l’objectif est de séduire l’autre (et d’être séduit). Les moyens utilisés par contre ne sont pas les mêmes, en tout cas pour ma part car je ne prône pas la promotion canapé… Mais dans les deux cas je ferai attention à mon apparence, pour un boulot je cherche à montrer que je suis présentable, pour un rencart à montrer que je suis sexy. Ceci-dit, si un jour je décidais de postuler dans le Red Corner, il sera préférable d’opter pour la deuxième solution.

La maladresse :

Dans les deux situations, le stress étant là, ma main droite devient une deuxième main gauche. J’enchaine maladresses et gaffes ! ça peut paraître mignon pour un homme, ça l’est nettement moins pour un recruteur, surtout si tu renverses ton café sur son bureau (malheureusement c’est une histoire vraie…)

La perte de la parole :

Au début d’une relation, je suis tellement intimidée que mon vocabulaire se résume à 3 mots : oui, d’accord, ahahah (si on considère que le rire est un mot!). C’est d’ailleurs pour ça que je préfère les hommes bavards, au moins il y en a un qui est capable de parler… Heureusement lors des entretiens, mon vocabulaire est un peu plus développé, mais la machine à parfois du mal à se mettre en route. Pour exemple lors de mon dernier entretien, la madame m’a demandé de patienter un peu, j’ai voulu lui dire qu’il n’y avait pas de problèmes, sauf que ce qui est sorti de ma bouche ressemblait plus à un son venu de nulle part particulièrement aigu qu’à une phrase!

L’apparition de tic :

Quand tu prépares un entretien, tu peux lire à peu près de partout : faites attention à vos mains, ne jouez pas avec votre stylo, ne vous tordez pas les doigts etc.… J’ai donc appris à présenter mon CV en utilisant un peu mes mains pour parler. Mais cette maîtrise de moi, je ne l’ai absolument pas lors d’un premier rendez-vous. Je pense que si je me voyais en vidéo à ce moment, je rigolerai de voir ce que je fais de mes mains. Lançons les paris : combien de fois je tripote mon bracelet, je me touche les cheveux, je joue avec le bouton de ma veste!

Malgré toutes ces similitudes, je note une grosse différence pour moi dans ces deux situations. Lors d’un entretien d’embauche je sais ce que je vaux professionnellement, et du coup me vendre ne me pose pas de problème. Par contre personnellement, j’ai du mal à avoir confiance et à savoir si je peux plaire à l’homme qui est en face de moi.

Heureusement le feeling ne se juge pas contrairement aux compétences, et la nature sait faire les choses…

Publicités

7 février 2013. Étiquettes : , , , , , , , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?, Toi + Moi = Quoi?. 19 commentaires.