Bellissima Roma

Quatre jours seule à Rome, c’est à la fois très court, mais également très long et difficile à résumer en quelques lignes.

Contrairement à Paris qui a tout au plus quelques centaines d’années d’histoire, Rome et ses ruelles m’ont permis de découvrir une ville de plus de 2500 ans.

Pendant quatre journées j’ai joué à la touriste dans toute sa splendeur. Armée du guide du routard et de mon appareil photo, j’ai visité les célèbres sites romains tels que le Colisée, le Panthéon, le Vatican, la Fontaine de Trévi, la Plazza Navona…

Mais ce que j’ai le plus aimé dans cette ville, c’est lorsque je me baladais dans ces rues aux bâtiments colorés, à chaque croisement je pouvais tomber sur une jolie place, une fontaine ou une église. Chaque pas de plus était une belle découverte. Et puis lorsqu’une de ces énormes portes d’immeuble s’entrouvraient, je pouvais apercevoir une jolie petite cours où se cachait une statue, un jardin ou tout simplement un bel immeuble.

Rome étant située bien au sud, le soleil y est très présent. Pourtant nombre de balcons sont verts, l’eau y coule en abondance que ce soit avec le Tibre qui traverse la ville ou avec ses innombrables fontaines décorées par les plus grands artistes italiens.

Tout amateur d’art se régalera également de la multitude de musées que compte la ville. Pour ma part, j’ai principalement flâné dans les rues, émerveillée par tout ce charme.

L’Italie, c’est également la nourriture. Et quand vous parcourez des dizaines de kilomètres par jour, rien ne vaut un petit arrêt dans une pizzeria, une boulangerie, un café ou un glacier. Je dois dire que j’en ai largement abusé !

Durant ce superbe séjour en solo, je peux vous affirmer que la solitude ne m’a pas pesé. En effet, je savais les italiens tchatcheurs mais pas à ce point ! Je crois qu’en un an à Paris, je ne me fais pas autant aborder qu’en quatre jours à Rome. J’ai vraiment fait de jolies rencontres, parfois surprenantes, le temps d’une discussion, d’un bout de chemin, le tout ponctué de beaucoup de bella et bellissima. Alors je tiens à remercie Roberto le sculpteur qui voulait que je pose pour lui mais qui sera reparti juste avec son inspiration, Romano qui m’a proposé un Roma by night, Marco qui m’a guidé jusqu’au Capitole parce que je n’étais vraiment pas partie dans la bonne direction, Paulo avec qui je suis allée voir les joueurs de l’équipe de foot italienne, et bien d’autres encore qui m’ont fait sourire avec parfois seulement un regard ou un mot.

Quatre jours ça passe très rapidement, mais je dois avouer que j’étais contente de retrouver mon chez moi et de pouvoir partager avec mes amis cette belle aventure, et dans ma langue maternelle 🙂

En tout cas je ne saurai que vous conseiller cette magnifique ville. Il parait qu’il faut jeter une pièce dans la Fontaine de Trévi juste avant de partir, ce la signifie que vous reviendrez à Rome. C’est ce que j’ai fait et j’espère la prochaine fois y aller avec un amoureux, parce que Rome la Romantique ça se fait à deux…

 

Publicités

9 juillet 2012. Étiquettes : , , , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?. 10 commentaires.

Quand ta vie doit tenir dans un sac à dos

J-1 avant mon départ en solo pour Rome. Je suis excitée comme une puce, je connais désormais le guide du routard par cœur, et j’ai hâte de me retrouver perdue dans les magnifiques rues de la capitale italienne.

Mais avant ce départ tant attendu depuis des semaines, aujourd’hui vient l’heure des grandes questions. Comme toute fille qui se respecte, savoir ce que je vais mettre dans ma valise reste une question existentielle. Même si je ne pars que 4 jours, j’ai envie d’emmener tous mes vêtements d’été que je ne peux pas vraiment porter en ce moment sur Paris.

Le problème c’est que mon budget limité ne m’a autorisé qu’un vol low cost. Du coup je pars de cet aéroport appelé Paris-Beauvais. La bonne blague quand on sait que Beauvais n’est pas situé en Ile de France mais en Picardie et que pour y aller il faut prendre un bus pendant 1h15. Du coup, demain réveil à 5h du mat’. Mais je ne vais pas me plaindre je suis trop contente d’y aller!!! Non le second problème du low cost c’est que si tu ne veux pas payer plus cher ton vol, tu n’as le droit que d’avoir un bagage à main ne dépassant pas ces dimensions : 55*40*20cm! Autrement dit tu dois faire rentrer toutes tes affaires dans un sac à dos! Et c’est là, la partie la plus compliquée du voyage…

Parce que partir en vacances même 4 jours ça nécessite pas mal d’affaires.

Les fringues : il faut en prévoir pour la journée et pour le soir s’il fait plus frais. Et puis la journée, au Vatican tu n’as pas vraiment le droit de te balader les jambes à l’air, donc il faut une tenue descente en plus.

Les affaires de toilettes : vous me direz c’est simple y’aura tout dans l’hôtel! Que nenni ! Je vous rappelle que mon budget était limité, je dors dans un dortoir et sur place ils ne fournissent même pas une serviette de toilette. Donc dans mon sac à dos il faudra que tiennent une mini serviette, des produits pour me laver (version miniature sinon ça finira dans la poubelle de l’aéroport, Vigipirate oblige), un peu de maquillage parce que je suis une fille quand même.

Et puis les affaires de touristes : appareil photo, guide du routard et carte bleue!

Sur le papier ça parait simple comme affaire. En vrai, je peux vous dire que ça l’est beaucoup moins! Mais j’ai réussi à relever le défi, mon sac pèse 15 tonnes, il est plein à craquer mais il n’est pas plus gros que ces foutus 55*40*20cm! Ah vivement que je sois riche pour ne plus à avoir à me poser toutes ces questions si futiles 🙂

1 juillet 2012. Étiquettes : , , . Steph râle. 10 commentaires.

Partir en vacances seule? moi? tu rigoles!

Et pourtant c’est la décision que j’ai prise.

Il n’y a pas si longtemps que ça je me disais que partir seul en voyage c’était réservé à ceux qui n’ont pas d’amis, aux loosers en fait. Sauf que des amis j’en ai, et je ne me considère pas du tout comme une looseuse, mais je vais quand même partir seule en vacances. Et oui un malheureux changement de programme a fait tomber à l’eau mes vacances, et comme je n’avais pas du tout l’intention de rester une semaine chez moi (pourtant ça pourrait faire avancer mon bricolage), et encore moins d’annuler mes congés, j’ai décidé de ne pas me laisser abattre et de visiter un endroit qui m’a toujours fait rêver : la belle ville de Rome.

Alors bon ça y’est depuis ce matin mes billets sont pris, mais je me pose pas mal de questions. En y réfléchissant bien, partir seule c’est une sacré aventure. Celui qui part seul, il en a quand même un peu dans le pantalon, parce qu’atterrir dans une ville que tu ne connais pas, parler une autre langue, s’attabler seul à un restaurant, trainer dans les rue en solitaire c’est pas franchement évident. En tout cas moi quelque part ça me fait un peu peur, mais ça m’excite beaucoup aussi.

Bon je n’ai pas choisi un voyage trop compliqué : je pars 4 jours (et 3 nuits), vu tout ce qu’il y a à visiter là bas je ne pense pas m’ennuyer en si peu de temps. J’ai réservé dans une sorte d’auberge de jeunesse (avec de bonnes critiques sur le net parce que je pense un minimum ma sécurité) du coup ça sera probablement l’occasion de faire des rencontres et ne pas me sentir trop seule.

Finalement, tout ça encore une fois, je le fais grâce à ma fameuse situation de célibataire ! Jamais je n’aurais trouvé le courage avant. Mais là, je ne me suis pas posé 50 fois la question si j’allais partir ou pas, et maintenant je suis sûre que je vais vivre une super aventure. J’ai vraiment hâte de me balader dans ces rues chargées d’histoire, de visiter le Colisée, de jeter une pièce dans la fontaine de Trévi, de manger des pizzas, des Pasta, des glaces, de profiter du soleil, et de faire un tour en vespa avec un  bel italien 😉


13 juin 2012. Étiquettes : , , . Et sinon tu fais quoi dans la vie?. 12 commentaires.